PRIME « COUP DE POUCE ISOLATION » AIDEE

POUR QUI ? POURQUOI ?

Dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, AIDEE participe à l’opération « Coup de pouce Isolation » initiée par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire afin d’accélérer la rénovation énergétique, et permettre aux ménages d’accéder à des travaux de rénovation à prix réduit (arrêté du 31/12/2018).

Pour en savoir +

Exemple : Vous souhaitez faire isoler vos combles perdus ?

C’est simple :

1. Imprimez, complétez et signez notre offre AVANT d’accepter votre devis.

Cette offre vous permettra de connaitre le montant de la Prime « Coup de pouce » en fonction de vos revenus N-1 ou N-2.

2. Acceptez votre devis (mention « Bon pour accord », date de l’acceptation et signature) et faites réaliser vos travaux par un professionnel qualifié RGE.

3. Saisissez votre dossier sur notre site

4. AIDEE vous verse la prime COUP DE POUCE ISOLATION si votre dossier est éligible à l’opération.

5. Un contrôle des travaux pourra être effectué par un organisme indépendant mandaté par AIDEE.

Tous les ménages peuvent aujourd’hui bénéficier des Primes « Coup de pouce Isolation » AIDEE qu’ils soient propriétaires ou locataires (avec l’autorisation du propriétaire).

Le montant des primes attribuées sera différencié en fonction des ressources. Les ménages les plus modestes bénéficieront de primes plus importantes.

Si les revenus annuels du ménage  occupant le logement sont inférieurs aux plafonds indiqués dans le tableau ci-dessous, vous pourrez bénéficier de la Prime « Coup de pouce Isolation » AIDEE « BONUS » versée par l’association AIDEE.

Nombre de personnes dans votre foyer Habitation en Île-de-France Habitation dans une autre région
1 24 194 € 18 409 €
2 35 510 € 26 923 €
3 42 648 € 32 377 €
4 49 799 € 37 826 €
5 56 970 € 43 297 €
par personne supplémentaire + 7 162 € + 5 454 €

Les revenus à prendre en compte correspondent à la somme des revenus fiscaux de référence mentionnés sur les avis d’imposition ou de non imposition de l’ensemble des personnes composant le ménage au titre des revenus de l’année N-2 ou N-1.

Votre avis d’imposition sur le revenu ou un autre document justifiant de vos revenus (copie de la lettre du chèque énergie, attestation ACS ou CMU) vous sera demandé pour prouver votre éligibilité.

Les revenus annuels de votre ménage sont supérieurs aux plafonds ?

Vous pourrez bénéficier de la Prime « Coup de pouce Isolation » AIDEE « SANS CONDITIONS DE RESSOURCES » versée par l’association AIDEE !

Montants des Primes « Coup de pouce Isolation » AIDEE (sous réserve des conditions d’éligibilité applicables).

Vous pouvez bénéficier soit de la prime « BONUS » soit de la prime « SANS CONDITIONS DE RESSOURCES ».

Imprimez, complétez et signez l’offre correspondant à votre projet AVANT d’accepter votre devis.

Type de travaux Imprimer
l'offre
Prime
BONUS
Prime
SANS CONDITIONS DE RESSOURCES
Isolation thermique de combles ou de toiture (BAR-EN-101) 20 € par m² d'isolant posé 10 € par m² d'isolant posé
Isolation thermique de planchers bas (BAR-EN-103) 30 € par m² d'isolant posé 20 € par m² d'isolant posé
step1

Avant l’acceptation du devis

  • Imprimer et compléter l’offre « Coup de pouce » sur aidee.fr. Cette offre vous permettra de connaitre le montant de la Prime « Coup de pouce » en fonction des revenus du ménage occupant le logement N-1 ou N-2 et du matériel à installer. »
  • Choisir un artisan RGE dans le domaine des travaux
  • Accepter votre devis (mention « Bon pour accord », date de l’acceptation et signature)
  • Faites réaliser vos travaux par un professionnel qualifié RGE
step2

Après les travaux

  • Enregistrer le dossier
  • Envoi par AIDEE de l’attestation sur l’honneur de la réalisation des travaux par mail à compléter et signer
step3

Envoi des documents

  • la copie du devis accepté (avec date, signature et mention « Bon pour accord »)
  • la copie de la facture des travaux
  • l’offre “Coup de pouce” en original (que vous avez imprimé avant d’avoir accepté votre devis)
  • l’attestation sur l’honneur dûment complétées et signées
  • et si vos revenus ne dépassent pas les plafonds de ressources : le justificatif de vos revenus
step4

Versement de la Prime au bénéficiaire

Votre chantier doit être réalisé par un artisan possédant le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans le domaine des travaux.

Rechercher un professionnel qualifié RGE

La date de la visite technique du chantier doit être indiquée sur la preuve de réalisation de l’opération ainsi que les caractéristiques de l’isolant posé.

Les offres financières prévues ne sont pas cumulables avec les autres incitations mises en place dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie.

Isoler vos combles perdus ou vos rampants de toiture (BAR-EN-101)

Ces travaux s’adressent à l’isolation des combles ou des toitures .

La résistance thermique R de l’isolant doit être supérieure ou égale à :

  • 7 m².K/W en comble perdu,
  • 6 m².K/W en rampant de toiture.

Le professionnel RGE doit effectuer une visite technique du chantier avant l’établissement de son devis.

La résistance thermique est évaluée selon la norme NF EN 12664, la norme NF EN 12667 ou la norme NF EN 12939 pour les isolants non réfléchissants et selon la norme NF EN 16012+A1 pour les isolants réfléchissants.

Les caractéristiques de l’isolant (marque, modèle, épaisseur et résistance thermique R), la surface d’isolant posé et la date de la visite technique figurent sur la facture.

Les travaux doivent être réalisés conformément à la fiche d’opération standardisée CEE BAR-EN-101 en vigueur.

Isoler votre plancher bas (BAR-EN-103)

Ces travaux s’adressent à l’isolation d’un plancher bas situé entre un volume chauffé et un sous-sol non chauffé, un vide sanitaire ou un passage ouvert.

La résistance thermique R de l’isolant doit être supérieure ou égale à :

  • 3 m².K/W.

Le professionnel RGE doit effectuer une visite technique du chantier avant l’établissement de son devis.

La résistance thermique est évaluée selon la norme NF EN 12664, la norme NF EN 12667 ou la norme NF EN 12939 pour les isolants non réfléchissants et selon la norme NF EN 16012+A1 pour les isolants réfléchissants.

Les caractéristiques de l’isolant (marque, modèle, épaisseur et résistance thermique R), la surface d’isolant posé et la date de la visite technique figurent sur la facture.

Les travaux doivent être réalisés conformément à la fiche d’opération standardisée CEE BAR-EN-103 en vigueur.

Quel que soit le type de travaux que vous réalisez,

la facture de vos travaux doit mentionner la date de la visite technique du chantier,

l’endroit exact de la pose (combles perdus, rampants de toiture, plancher bas, plafond cave donnant sur le rez-de-chaussée, plafond garage donnant sur le rez-de-chaussée…)

ainsi que les caractéristiques de l’isolant posé.

  • AIDEE est une association reconnue par l’Administration en tant que délégataire pour les certificats d’économies d’énergie et signataire de la charte « Coup de pouce », il n’y a donc pas de frais de dossiers ;
  • AIDEE vous remet un chèque (pas de bon d’achat …).
  • AIDEE met en place une politique de contrôle sur site des opérations d’isolation des combles ou toitures, ainsi que des planchers bas.  Ils sont réalisés préalablement au dépôt de demandes de CEE auprès du Pôle national des certificats d’économies d’énergie (PNCEE). Ces contrôles sont conduits par un organisme de contrôle accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17020 applicable en tant qu’organisme d’inspection de type A pour le domaine 15.1.5 « Inspection d’opérations standardisées d’économies d’énergie dans le cadre du dispositif de délivrance des certificats d’économies d’énergie » par le comité français d’accréditation ou tout autre organisme d’accréditation signataire de l’accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d’accréditation. Ils sont menés sur des opérations sélectionnées de façon aléatoire par l’organisme de contrôle.
  • AIDEE  s’engage à signaler aux organismes de qualification et de certification RGE tout manquement manifeste aux règles de l’art ou de non qualité manifeste relevé par l’organisme de contrôle et engagement à apporter des mesures correctives en cas de problème détecté lors des contrôles.

Le « Coup de pouce Chauffage » et le « Coup de pouce Isolation »  sont cumulables avec les offres “Habiter mieux agilité” de l’ANAH, et le reste à charge peut bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (30%) et de l’éco-prêt à taux zéro. Par contre, ce dispositif n’est pas cumulable avec les aides de l’ADEME ou les offres des acteurs éligibles du dispositif CEE pouvant donner lieu à la délivrance de certificats d’économies d’énergie dont notamment les offres “Habiter mieux sérénité” de l’ANAH.

Le bénéficiaire ne peut prétendre pour une même opération qu’à une seule prime versée dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie.

Le chèque énergie peut être utilisé pour financer des travaux de rénovation énergétique.

En savoir plus :

Des actions complémentaires de rénovation peuvent être réalisées afin de vous permettre de poursuivre l’amélioration de la performance énergétique de votre logement.

Vous pouvez par exemple bénéficier du Coup de pouce Chauffage AIDEE  pour remplacer votre ancienne chaudière gaz par : une chaudière biomasse neuve de classe 5 ou une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau ou encore une pompe à chaleur hybride.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus

Pour votre information, le site « FAIRE » rassemble l’ensemble des acteurs publics et privés de la rénovation énergétique et des énergies renouvelables.

En vous engageant dans un parcours de rénovation globale, vous pourrez agir plus efficacement pour réduire votre facture énergétique, améliorer votre confort, valoriser votre bien et minimiser son entretien.

Nous pouvons vous aider :

La réglementation prévoit que tout contrat ou convention ouvre un droit de rétractation dans un délai de 14 jours : télécharger le formulaire

↓